Le Prédicateur

 

images (14)

 

Un tueur en série sévit dans la petite ville Suédoise de  Fjällbacka...

 

Mais nos deux héros Patrik et Erika sont déjà sur ses traces.                                                      

 

 

      

43288892

Dans les rochers proches de Fjällbacka, le petit port touristique suédois dont il était question dans La Princesse des glaces, on découvre le cadavre d'une femme. L'affaire se complique quand apparaissent, plus profond au même endroit, deux squelettes de femmes...
L'inspecteur Patrik Hedström est chargé de l'enquête en cette période estivale où l'incident pourrait faire fuir les touristes et qui, canicule oblige, rend difficiles les dernières semaines de grossesse d'Erica Falck, sa compagne.
Lentement, le tableau se précise : les squelettes sont cer­tainement ceux de deux jeunes femmes disparues vingt-quatre ans plus tôt. Revient ainsi en lumière la famille Huit, dont le patriarche. Ephraïm. magnétisait les foules accompagné de ses deux petits garçons. Gabriel et Johannes, dotés de pouvoirs  de guérisseurs. Depuis cette époque et un étrange suicide, la famille est divisée en deux branches qui se haïssent.
Alors que Patrik assemble les morceaux du puzzle, on apprend que Jenny, une adolescente en vacances dans un camping, a disparu. La liste s'allonge...

 

Mon avis

Dans ce deuxième volet, la petite ville de Fjällbacka découvre avec horreur le cadavre d'une jeune femme sous lequel sont dissimulés deux squelettes qui semblent être là depuis très longtemps :

" Un cadavre de femme posé sur deux squelettes. Si quelqu'un n'avait pas été réellement tué,  je trouverais que ça ressemble à un canular. Des ossements volés dans un labo ou un truc de ce genre, mais il y a le cadavre de la femme, et elle a bel et bien été assasinée. J'ai entendu le commentaire d'un des techniciens, il disait que les ossements n'avaient pas l'air d'être de la première fraîcheur. Mais, évidemment, tout dépend de leur emplacement. S'ils ont été exposés à la pluie et au vent, ou s'ils étaient à l'abri. Il faut espérer que le médecin légiste pourra estimer de quand ils datent."

Proche de la fin de sa grossesse, Erika se retrouve coincée à la maison. De plus ses relations avec sa soeur fraîchement divorcée sont toujours très conflictuelles et son inaction lui pèse .

Patrik,  en vacances auprès de sa compagne, est  rappelé par son supérieur  dès les premiers temps de l'enquête.

Le résultat des recherches,  l'amèneront à remuer de sombres histoires de famille au sein du village et à s'intéresser à une famille en particulier, les Hult.

Cependant l'enquête piétine et la disparition d'une adolescente oblige le policier et son équipe à redoubler leurs efforts.

L'auteure une fois de plus  crée une certaine atmosphère au sein de ce village où les secrets familiaux sont près de percer.

Les rebondissements sont très cohérents, le suspens bien maintenu,  surtout que l'on devine très vite que le meurtrier fait partit de la famille Hult.

J'ai beaucoup apprécié les chapitres qui alternent sur le quotidien de la vie de couple de nos deux héros et ceux qui dévoilent peu à peu les secrets de la famille Hult.

Certains chapitres  écrits en italique nous transportent sur des évenements survenus vingt ans plus tôt et aident le lecteur à suivre la trame de l'intrigue.

Ce deuxième opus est très prenant et bien construit, plus abouti que le premier tome. Une belle évolution dans le rythme de l'écriture.

L'évolution du duo Patrik/Erika devenu couple et futur parents est intéressant et très bien décrit,  et je  suis impatiente de les  retrouver dans le tome 3.

 

L'auteure  

images (16)

 

Née le 30 aout 1974, Camilla Läckberg est l’auteure d’une série de romans policiers – tous parus ou à paraître chez Actes Sud – mettant en scène le personnage d’Erica Falck et de son compagnon le commissaire Patrik Hedström.

 

Son rêve : être écrivain à vie. Dans une autre vie : devenir cuisinière. Elle a toujours aimé l’écriture mais elle avait entamé une carrière d’économiste. Son mari, sa mère et son frère  lui ont offert un cours d’écriture intitulé « Krim ecriture ». C’est là qu’est née l’histoire qui deviendra son roman  < la princesse des glaces ». A l’automne 2007, ses deux premiers romans ont été adaptés et diffusés à la télévision suédoise.