Au fil des Morts

 

68551180_p

Un mail, une pièce jointe : la photo d'une femme recroquevillée dans le coin d'une pièce sombre. Un message l'accompagne : "Je t'offre celle-ci en cadeau. La prochaine... au chapitre suivant."

 

Mike Carpenter, professeur de criminologie à l'université de Boston, connaît bien la noirceur de l'âme humaine pour l'avoir côtoyée pendant de longs mois. Son livre au titre évocateur, "Comment devient-on tueur en série ?", est un succès lors de sa sortie en librairie. Mais il ne se doute pas que dans l'ombre, on étudie ses écrits avec minutie. Le professeur va se retrouver au centre d'un jeu où les chapitres de son livre s'égrènent au fil des morts. Le jeu commence. Les mots se transforment en cadavres. La partie s'annonce sanglante...

 

Mon avis 

Après un an de galère, Mike, professeur en criminologie  pense pouvoir goûter au plaisir de savourer son nouveau statut d’auteur reconnu. Mais ses espoirs sont réduits à néant par la folie d’un tueur qui semble s’imprégner de son livre «  Comment devient-on tueur en série ? ». Tout commence par le meurtre d’une jeune femme. Épinglé sur son torse, un message :

 

« Interactions familiales et délires psychotiques : Comment devient-on tueur en série ? »…

A votre avis, Monsieur Carpenter, comment le suis-je devenu ?

Votre dévoué : Casper."

 

Dès lors, la vie tranquille de Mike, père et époux aimant bascule dans l’horreur. « Casper » nom que s’attribue un tueur sanguinaire s’immisce dans sa vie :

 

Dans un premier temps par mail :    

 

images (24)

  « Je t’offre celle-ci en cadeau. La prochaine… au chapitre suivant !

 A très bientôt, Mike, et ne perds pas le sens de la famille… "

Puis en accostant certains membres de la famille, en se grimant sous des déguisements, en utilisant la ruse. Mike se sent traqué. Aidé de son frère Allan, flic à la criminelle et de sa coéquipière Tess, ils tenteront par tous les moyens de découvrir et de stopper au plus vite ce tueur. Mais qui est ce « Casper » ?

 

"Vous voulez que je m’allonge et que je vous parle de mon enfance ?

Ne me faites pas rire avec votre psychologie de comptoir, voulez-vous ? Nous sommes d’un autre niveau il me semble. Pourquoi ne pas aborder directement ce qui nous intéresse ?

Je vais donc vous parler de ce qui a déclenché tout ça, vous dire la vérité nue et sans fard. Ne posez pas de questions et écoutez-moi, nous en avons pour un bout de temps.

Vous n’êtes pas pressé, au moins ? Alors allons-y…"

 

Le suspens est total du début à la fin. L'assassin se livre, nous dévoile son passé, nous prend à témoin. L’auteure a su éveiller mon attention et me captiver tout au long du roman. Je n’ai pas vu venir la fin et j’ai apprécié de m'être fait duper. Les chapitres sont courts et alternent entre la narration de l’auteure et le « journal » intime du tueur. On a parfois pitié du tueur mais ces actes nous rappellent  très vite que nous avons affaire à un redoutable prédateur.

 

Le couple Connie/Mike est mis à nu, on les découvre à la fois fragiles et forts face à l'épreuve. Le personnage de Lilith, amie psychiatre de Connie est tout simplement savoureux. Une écriture très fluide, agréable, un rythme soutenu. Un thriller classique qui intègre parfaitement tous les ingrédients du genre.

 

L'auteure

perrin_gaëlle

La vie, cette auteure lyonnaise ne peut l’apprécier sans les livres. « Ma bibliothèque compte 450 livres en rotation permanente (prêts, dons vite remplacés par de nouveaux achats) et une journée sans lecture, dit-elle,  est comme une tartine sans beurre : fade »

Au collège, la rencontre avec un professeur de français est l’occasion de la découverte d’une littérature hors des sentiers battus. Le goût de la lecture s’installe et fait naître l’envie d’écrire à son tour. De la douleur de la première page et l’imagination à solliciter, vient ensuite le plaisir de devenir le ludi magister du jeu de l’écriture et de pouvoir déclencher des tempêtes sous le crâne où les idées sautent comme des puces et bousculent les mots. 

 

Meurtres en négatif – Editions Bellier (2001)

Le sourire du diable – auto-édition (2010)
Au fil des morts – auto-édition (2011)
L’Exquise Nouvelle – Editions la Madolière (2011)